Annuaire des Églises Évangéliques

Français

Anglais

CNEF

Alliance des Églises Évangéliques Interdépendantes
(AEEI)

Conseil National des Évangéliques de FranceRéseau FEF

Site web : http://www.alliance-aeei.org/

Président(e) :

Henry Oppewall Adresse e-mail

Trésorier(e) :

Michael James Adresse e-mail

L’Alliance des Églises Évangéliques Indépendantes, puis Interdépendantes en avril 2002, fait partie des « Jeunes Eglises de France », créées après la libération de 1945 par diverses sociétés missionnaires, en grande partie anglo-saxonnes dont certaines se repliaient de l’Afrique vers l’Europe à cause des guerres post-coloniales.

Ces jeunes églises issues de Missions étrangères constituent le 3e protestantisme français, à la suite des églises de la Réforme (XVIe – XVIIe siècle), et des réveils (XVIIIe – XIXe siècle). Elle se sont souvent établies dans des régions peu évangélisées de France, car pour elles, « la France est un pays de mission ».

En 1950, après un passage en France, le Dr David Hohnson directeur général de la mission américaine TEAM constate qu’« une personne née en France a moins d’occasions d’entendre l’Évangile et d’être sauvée que quelqu’un né au cœur de l’Afrique ». La TEAM décide alors de s’implanter en France.

Des missionnaires américains s’installèrent en France à partir de 1952. Après quelques années de travail il fut nécessaire d’acheter un local à Vitry et un terrain pour construire à Orly. Une association cultuelle fut donc créée en 1958 et supervisa légalement les activités d’évangélisation. Elle prit comme nom « l’Alliance des Églises Évangéliques Indépendantes » (AEEI) et pour modèle l’église Baptiste du Tabernacle à Paris. C’est le Professeur Jacques Blocher qui en fut le premier président d’honneur et c’est lui qui proposa le nom.

Pendant des années, l’AEEI a créé un poste d’évangélisation par an, grâce aux missionnaires TEAM et LBF. Depuis les années 1990, le nombre des missionnaires a diminué et la TEAM focalise son travail sur la région Rhône-Alpes. La croissance de l’AEEI s’en est beaucoup ressentie.

À l’origine de l’association le mot « indépendant » dans son intitulé ne s’agissait pas d’indépendance de type « congrégationaliste » mais d’indépendance par rapport à la Fédération Protestante de France. Ce terme n’étant plus bien compris, le nom de l’association est changé en avril 2002, pour devenir « l’Alliance des Églises Évangéliques Interdépendantes ».

Accueil