Annuaire des Églises Évangéliques

Français

Anglais

CNEF

Union Nationale des Églises Protestantes Réformées Évangéliques de France
(UNEPREF)

Conseil National des Évangéliques de FranceFédération Protestante de France

Site web : http://www.unepref.com/

Président(e) :

Jean-Raymond Stauffacher Adresse e-mail

Secrétaire :

Marie Joséphine Itam Adresse e-mail

Administrateur :

Gérard Kurz Adresse e-mail

Lorsqu’en 1848, les églises évangéliques libres se forment, elles laissent les églises réformées poursuivre leur chemin. Or, dans ces églises réformées, le courant évangélique qui refusa initialement la séparation des libristes, tente de ne pas se laisser submerger par le libéralisme qui gagne de plus en plus de terrain.

En 1872 les tensions sont à nouveau très vives, et les protestants du courant évangélique, qui voulaient cependant garder la fibre réformée, souhaitent clarifier la situation sans pour autant rejoindre les dissidents évangéliques. En 1879 se tient à Paris le premier synode officieux de l’église réformée évangélique.

En 1938, à la suite de pourparlers engagés dès le début des années 30, un grand nombre d’églises locales appartenant à plusieurs dénominations, décidèrent de s’unir pour former l’Église Réformée de France (ERF).

Quelques communautés, cependant, bien qu’elles fussent, elles aussi, très désireuses de manifester l’unité du corps du Christ, renoncèrent, pour des raisons doctrinales essentiellement, à faire partie de cette nouvelle institution. Elles décidèrent de maintenir à la base de leur existence, et ce, sans restriction aucune, la Déclaration de Foi de 1872, celle-ci affirmant notamment avec toutes les églises de la Réformation dans leurs divers symboles « l’autorité souveraine des Saintes Écritures en matière de foi, et le salut par la foi en Jésus-Christ, Fils unique de Dieu, mort pour nos offenses et ressuscité pour notre justification ».

Ces communautés donnèrent naissance à l’Union Nationale des Églises Réformées Évangéliques Indépendantes (UNEREI).

Comme le constate le pasteur Charles Nicolas « Il faut surtout noter que les EREI ne sont pas le résultat d’une séparation, mais plutôt le résultat d’un refus d’union jugée sans fondement suffisant ! »

Lors du synode national de Bagard, du 13 au 15 mars 2009, l’UNEREI a changé de nom pour s’appeler dorénavant l’« Union Nationale des Églises Protestantes Réformées Évangéliques de France » (UNEPREF).

Accueil